Première mission en Haïti

04.06.2013

 

CPA Sans Frontières a effectué en mai 2014 une mission exploratoire en Haïti. En voici quelques points saillants.

JOUR 2

Aujourd’hui était notre première journée sur le terrain. Nous nous sommes rendus à Croix-des-Bouquets. Nous avons pu visiter l’orphelinat et l’école Jacqueline Lessard et passer du temps avec les petits enfants sur place. Nous y avons rencontré des représentants de 11 organismes qui œuvrent dans la région, tous reliés à l’éducation et aux soins des enfants. Ces rencontres ont été très constructives et nous en revenons avec au moins trois projets d’intervention concrets pour l’année à venir. Après avoir affronté le trafic de Port-au-Prince, nous sommes de retour au camp de base à Petionville. Tout se passe bien. Demain nous prenons la route pour deux jours vers la Vallée de Jacmel et Port-Salut. Demin si bondyeu vlé

JOUR 3

Ce matin nous sommes parti de Petionville à 7h. Une longue route nous attendait pour rejoindre la Vallée de Jacmel. Une fois sorti du tourbillon de Port-au-Prince nous avons gravi pendant près de trois heures les montagnes jusqu’à la Vallée. Véritable poumon, cette région regorge de verdure et de panoramas à couper le souffle. Arrivé à l’École Léonce Mégie vers 11h, nous avons pu faire, en compagnie du Frère Lamy, une visite des installations scolaires dont un projet de Terre Sans Frontières consistant en un complexe tout neuf de plusieurs salles de classes qui seront très bientôt occupées par de jeunes adultes qui s’inscriront à la formation professionnelle en construction et en hôtellerie. La deuxième portion de la journée fût consacrée à une présentation des services que l’on peut offrir et à des échanges très enrichissants avec le Frère Lamy sur la situation de l’école et des services que nous pourrions rendre en tant que CPA Sans Frontières. Nous avons ici dans nos cartons de très beaux projets de coopération. Des projets très concrets comme une formation sur Quickbooks, le montage de modèles de budgets et budgets de caisse, une formation Excel pour la secrétaire de l’école et la mise en forme électronique de la liste des étudiants et du suivi des cotisations. À moyen terme, il y aurait aussi des besoins pour donner un séminaire intensif aux étudiants en construction qui veulent se partir en affaire. Ne perdant pas de temps, Rosalba a dès cet après-midi donné une courte formation/révision avec le frère Lamy sur le logiciel Quickbooks. Ce fût par le fait même une façon très efficace et conviviale de constater le degré de connaissance du logiciel pour nous permettre de bien identifier la formation que nous aurons à venir offrir sur place lors d’une mission à venir. Nous finissons maintenant notre journée et nous dirigeons vers l’Auberge du Mont St-Jean pour une bonne nuit de repos. Demain au programme, une visite à Bassin Bleu et une longue route vers Miragoâne et Les Cayes au sud de l’ïle pour y rencontrer la responsable des finances de l’École Les Mains Ouvertes. La température tourne autour de 30 degré, ce qui ne nous déplaît pas du tout !

JOUR 4

Après un passage en montagne à la Vallée de Jacmel vendredi, nous avons repris la route en direction du sud vers Miragoâne et Les Cayes. Nous avons visité et rencontré l’exécutif d’une école de formation technique professionnelle à Miragoâne. Cette école a démontré un réel intérêt pour nos services. Ce qui sera intéressant avec ce partenaire c’est qu’il y a une équipe en place qui s’occupe de la comptabilité, une éventuelle mission pourra être de les faire progresser dans leur processus comptable et les accompagner dans leur développement. L’école n’a que trois ans et est développement. En après-midi nous avons fait un deux heures de route pour se rendre aux Cayes à la rencontre de Sœur Violette Sévère qui dirige l’école Les Mains Ouvertes. Cette école accueille plus de 900 élèves défavorisés et défraie pour eux presque tous les frais scolaires et leur fournit le repas du midi. Ceci permet à des jeunes qui n’auraient pas accès à l’école de pouvoir y aller. Cette école est appuyée par la Fondation Marcelle et Jean Coutu. Il y a un grand besoin de notre expertise à cette école, une éventuelle mission pourra aider la personne s’occupant de la comptabilité à bien maîtriser Simple Comptable, implanté depuis quelques mois et ainsi que donner un coup de main pour la reddition de compte à la Fondation. De belles rencontres et de belles missions futures en perspectives. Nous nous sommes dirigés samedi soir vers la station balnéaire de Port-Salut. Dimanche c’était congé, Frère Robert a pu nager dans la mer des Caraïbes dimanche matin. Nous avons ensuite repris une longue route de 4h30 pour revenir à Port-au-Prince. Nous nous sommes couchés, crevés.

JOUR 5

Très bonne journée hier. Nous avons rencontré FODES-5 qui est le partenaire local de TSF en gestion de projet. En après-midi nous avons rencontré le président de l’ordre des CPA d’Haiti et l’ancien président (photo ci-dessus). Ils sont très enthousiastes envers notre projet et notre présence. Nous avons bien circonscrit notre champ d’intervention. Aujourd’hui nous sommes invités à la télé haïtienne pour présenter le projet dans le cadre d’une émission sur les finances et l’économie. Entrevue d’une dizaine de minute qui sera diffusée ce soir sur la chaîne 18. Pour la petite histoire, le président de l’ordre, M. Eddy Clément l’ordre (deuxième à gauche sur la photo), est diplômé de sciences comptables à l’UQAM et a habité Montréal pendant 15 ans. Plusieurs belles collaborations en vue avec l’ordre haïtien que nous vous soumettrons à notre prochaine réunion.

JOUR 6

Avant dernière journée de mission, tout va toujours bien. Ce matin nous avons donné une entrevue à la télé haïtienne. Une entrevue de fond de 50 minutes alors que ce devait être dix minutes. Nous avons pu expliquer de long en large le projet de CPASF. Ce sera diffusé ce soir. En pm l’équipe a passé plusieurs heures avec le Dr Gianni de Castro qui sera le directeur général de l’hôpital du Vialet, un projet de terre sans frontières en collaboration avec la fondation Marcelle et Jean Coutu. Très gros projet où l’implication de CPASF sera importante. Nous en ferons partie dès le départ ce qui est une belle façon de rendre très concrète la raison d’être de CPASF. En fin de pm nous avons visité un dispensaire (comme un CLSC chez nous). Ce soir nous allons partager un repas avec deux CPA du Québec qui vivent en Haïti depuis une trentaine d’année. On rentre au Québec demain avec les valises remplies de beaux projets de coopération. La mission est un succès sur toute la ligne, au-delà de nos espérances.

 

 

Partager sur Facebook
Please reload

Posts Récents
Please reload

Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • LinkedIn Social Icon
merci aux partenaires
THaNKS TO ALL our PARTNERS

5, Place Ville Marie, bureau 800
Montréal (Québec) H3B 2G2
T. 514 288-3256 [2655] 

1 800 363-4688
cpasf@cpaquebec.ca